L’épopée de Li Shu. Chapitre 3 : La Naissance.

Une superbe bête, noble et fière qui continuait à effrayer les hommes et les dames de la cour même derrière les barreaux. Se rendait-elle compte qu’elle les effrayait ? Ou comprenait-elle qu’elle n’était plus une menace pour personne ? Ramady pensait qu’elle s’était résignée. Résignée à donner le change. Résignée à rugir face aux humains car c’est ce qu’ils attendaient d’elle. Leur donner ce frisson, cette peur qu’ils venaient chercher en s’approchant des barreaux, en glissant une main dans la cage et en la retirant aussi vite qu’elle se précipitait dessus. C’était sa manière à elle de garder son sauvage honneur.

Lire la suite de L’épopée de Li Shu. Chapitre 3 : La Naissance.

Éternité

Chacun de vos pas est un nouveau pas dans le vide, mais désespérément cette ligne se matérialise sous votre pied. Vous ne tomberez pas dans le vide, vous ne trouverez pas de fin, vous continuerez. Alors il ne reste pas de temps puisqu’il reste tout le temps... Ca vous fait sourire ?

Lire la suite de Éternité

Le Printemps

Nouvelle colle. Elle resta interloquée. Oui le printemps ce serait après maintenant. Mais maintenant, ça durait longtemps parfois. Ca, elle ne saurait pas lui expliquer. Il ne saurait pas comprendre non plus.

Lire la suite de Le Printemps