Catégorie : Fiction

L’épopée de Li Shu. Chapitre 4 : Lutai

Quand ils furent assez grands, ils les prirent même avec eux la journée. Ils les portaient sur le dos, tenus par une grande bande de tissus. Les bambins sautaient toute la journée sur le dos de leurs destriers adoptifs au rythme des bêches des travailleurs. Lorsqu’ils fatiguaient, Shi et Zhenzhu les allongeaient sur de grands tapis de laine avec les autres enfants du village. Comme tout le village les avait adoptés et que Ramady ne leur avait pas donné de nom, Shi et Zhenzhu prirent l’habitude de les nommer eux-mêmes.

Lire la suite de L’épopée de Li Shu. Chapitre 4 : Lutai

Moutons

Comme elle préparait ses crêpes, Germaine, ouvrit son réfrigérateur pour prendre du beurre. Elle avait toujours dit réfrigérateur et non frigidaire puisqu’il n’était pas de la marque frigidaire et que personne ne comprenait rien lorsqu’elle leur demandait d’aller chercher le jus d’orange dans son Arthur-Martin.

Lire la suite de Moutons

Elise à l’Elysée.

Avant de partir, je me dirige vers une boite en plastique que je cache sous mon lit. Je la sors, l’ouvre et en tire un paquet de lettres ouvertes. Des menaces de mort. Des dizaines de menaces de mort qu’Elise avait reçues. Je les lui ai toujours cachées. Je ne voulais pas qu’elle s’inquiète. C’est arrivé à partir du moment où les journaux se sont mis à parler d’elle. Elle avait rien demandé. Je leur en veux, c’est à cause d’eux qu’elle se retrouve dans cette situation.

Lire la suite de Elise à l’Elysée.

L’épopée de Li Shu. Chapitre 3 : La Naissance.

Une superbe bête, noble et fière qui continuait à effrayer les hommes et les dames de la cour même derrière les barreaux. Se rendait-elle compte qu’elle les effrayait ? Ou comprenait-elle qu’elle n’était plus une menace pour personne ? Ramady pensait qu’elle s’était résignée. Résignée à donner le change. Résignée à rugir face aux humains car c’est ce qu’ils attendaient d’elle. Leur donner ce frisson, cette peur qu’ils venaient chercher en s’approchant des barreaux, en glissant une main dans la cage et en la retirant aussi vite qu’elle se précipitait dessus. C’était sa manière à elle de garder son sauvage honneur.

Lire la suite de L’épopée de Li Shu. Chapitre 3 : La Naissance.

Le Printemps

Nouvelle colle. Elle resta interloquée. Oui le printemps ce serait après maintenant. Mais maintenant, ça durait longtemps parfois. Ca, elle ne saurait pas lui expliquer. Il ne saurait pas comprendre non plus.

Lire la suite de Le Printemps