Fais Dix Vers – Semaine 44

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Images Canva et La Rathure

Une compilation qui sort un peu en retard, mais qui arrive ! Quarante-quatrième semaine et toujours autant de plaisir ! Un très joli défi le mercredi, qui trône en majesté au milieu des quatre autres textes, qui ne sont pas en reste pour autant.

Il est temps de (re)découvrir les textes de la semaine !

Lundi 08/02/2021 : Sable n°216

Des images de ciel rouge, des voitures et des maisons recouvertes par le sable du Sahara… Ce phénomène météorologique (pas si exceptionnel que ça d’ailleurs) était le thème parfait pour commencer la semaine !

Ce matin le ciel s’est enflammé d’une étincelle minérale,
Les nuages d’ocres ont fait pleuvoir une averse de sable,
Quand la météo se fait poète de ses prévisions fables,
Adultes et enfants s’inquiètent, s’émerveillent, le minet râle,
Le sommet des montagnes s’est embrasé de dunes éternelles,
Des gamins font des châteaux de sables au pied des pistes de ski,
D’autres bédouins glissent sur des traîneaux, caravanes d’huskies,
On hésite entre bikini, bonnet, turban, manteau en flanelle,
Ce matin, la Terre nous est apparue un peu plus entière,
La nature a fait sauter nos imaginaires et nos frontières.

Mardi 09/02/2021 : Rangement n°217

Avais-je besoin de me remettre les idées en place ? C’est possible. Entre les travaux au-dessus, à côté et à la fenêtre, compliqué de se poser pour écrire. J’en ai donc profité pour faire un peu de rangement, de ménage et trouver mon thème et mon texte du jour ! Enregistré entre deux coups de marteau et un énième perçage de trou, je vous livre un slam que j’aime bien, même si je dois reconnaître qu’il est encore un peu en pagaille !

J’ai la tête en vrac, dans mon cerveau c’est un capharnaüm,
Je remets en place les collections d’mon muséum,
J’récupère les idées sur une table pour les vider,
Il est temps d’trier, celles qui m’poussent, celles qui m’bridaient,
On m’a dit soit poli et commode, si ça t’arrange mens,
J’me suis trompé moi même, désolé pour l’dérangement,
De poussière à poussière, je ne sais à quoi j’aspire à tort,
J’veux tout garder d’hier pour que demain ce soit mon inspirateur,
Il y a tellement de crasse dont il faut que je me détache,
Donc je gratte, je m’accroche, pour arriver au bout d’ma tâche.

Mercredi 10/02/2021 : Unique n°218

Mercredi jour du thème des abonné·e·s sur Instagram ! Et cette semaine, un défi génial qui m’a été proposé : le thème unique avec la contrainte suivante : que chaque mot soit unique dans le texte. J’ai vraiment pris mon pied à faire face à la contrainte, et j’aime beaucoup ce qui se dégage de ce texte.

Je veille sur chaque mot orphelin, comme un parrain,
Souffle : “Erre, Hèle, Aime” et ils étoffent leurs lettres,
Puis ancre quelques vaguelettes aux airs marins,
Mais aujourd’hui, quelle est encore ma raison d’être ?
Untel étalé, attelé, allaité à la télé,
Hostile Attila a latté les têtes martelées,
Alors, poète, sois le contraire du proverbe hunnique,
Que ces vers repoussent partout où ta poésie passe,
Démarche cavalière, scelle cette contrainte unique,
Cavalcade sévère, digne culture qui nous dépasse.

Jeudi 11/02/2021 : Hôpital n°219 

Un texte réaction au piratage du système informatique de l’hôpital de Dax. J’ai donc joué de la métaphore du « pirate », et je précise ici que Triple-patte est ce pirate dans Astérix qui parle en latin. Bon, je n’ai pas joué sur le fait qu’il parlait latin ici, mais ça permet de l’identifier assez clairement.

Un système de santé épuisé, presque débordé,
Un personnel en lutte, mais sur le pont chaque jour,
Faut-il vraiment que des pirates viennent les aborder ?
Ainsi débutera toujours le bal des vautours,
Parce qu’on est loin du cliché de l’infirme niais,
Ce n’est pas triple-patte qui vient voler des infirmiers,
Ils s’attaquent à un service vital et vulnérable,
Comment qualifier un acte à ce point méprisable,
J’y vois la raison qui recule, l’humanité s’absenter,
Personne n’devrait faire d’pécule sur un mauvais état d’santé.

Vendredi 12/02/2021 : Vendredi N°220

Vendredi, on était vendredi. Au moins, niveau actu et cohérence, j’étais bien. Et le lien avec « Vendredi, ou la vie sauvage » collait assez bien avec mon humeur du jour. Bref, le genre de texte que je prends beaucoup de plaisir à écrire.
Deux références à des histoires d’iles désertes donc. Celle de Robinson Crusoé et de Vendredi, et celle de Tom Hank dans le film seul au monde (que j’ai découvert il y a peu, je dois le reconnaître).

On erre dans nos îlots isolés, un air désolé,
On a un grain dans la tête et le crâne en silo laid,
On abat nos dernières cartes, on joue en solitaire,
C’est pas une réussite, mais faut bien passer l’hiver,
Comme Tom Hanks on rêve d’un ballon avec des amis,
D’une terrasse, d’un verre de vin ou bien d’un demi,
Robinsons naufragés dans des villes, désert de béton,
On envoie des fusées d’détresse dans des ciels capitons,
Espérant un signe, un bateau ivre approchant nos rivages,
On rêve tous d’un vendredi soir et de sa vie sauvage.


Pour retrouver mes « Fais Dix Vers » du lundi au vendredi, ça se passe sur instagram, donc n’hésitez pas à m’y suivre ! Vous pourrez m’y proposer vos thèmes !


Merci de ta lecture!

Mes textes ont eu un écho en toi ? Fais moi tes retours en commentaire.
Si toi aussi Fais Dix Vers, ça te fait penser à Faits Divers, abonne-toi!
Si tu as aimé ta lecture et ton écoute, partage ces textes à tes proches, ta famille ou ton entourage.


TU PEUX M’AIDER À VIVRE DE MA PASSION ET DE MON TRAVAIL EN ME SOUTENANT SUR TIPEEE!

Merci à Etienne, Thomas, Nicole, et Damien de m’y soutenir !


Tu peux aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…

Retrouve moi sur :
Twitter (j’ai commencé à y poster des choses!)
Facebook (J’y poste des choses tant que ça existe!)

Instagram (J’y poste du contenu intéressant maintenant !)

Fais Dix Vers

larathure View All →

Juste pour tester

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :