Fais Dix Vers – Semaine 42

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Image : Canva & La Rathure

Pour cette quarante-deuxième semaine de Fais Dix Vers, j’avais le désir de me placer sous le signe de la positivité. Ca a tenu lundi, et finalement je me suis laissé rattraper par le climat morose. Ce qui n’enlève rien à l’intérêt des textes ! Des histoires courtes, mais que j’espère touchantes pour les slams de mardi et mercredi. J’ai repris des couleurs pour la fin de semaine, entre un texte que je suis ravi de vous proposer et une première expérience de texte en prose !

Il est temps de (re)découvrir les textes de la semaine !

Lundi 25/01/2021 : Positif n°206

Pas facile d’être positif quand être positif est souvent une nouvelle négative. Derrière ce jeu de mot un peu facile, je vous l’accorde, j’avais envie d’écrire un texte qui prône la positivité, l’espoir… et la facétie du bon mot !

Un slam plein de bonnes ondes qui ne passera pas à la radio,
Écrit avec le coeur, sans battement, j’ai vraiment plus de cardio,
C’est dans ma solitude que j’ai envie de trouver ce qui nous rassemble,
Depuis le temps, franchement, l’humanité s’est parée à être ensemble,
Jour après jour, je l’atteste, c’est à nous de rester positif,
De voir le monde en couleur, en nous débarrassant du négatif,
J’ai envie qu’on vive les uns pour les autres, et non plus pour leur plaire,
Tu sais qu’on s’aide, qu’on se donne des coups de main qui nous poussent en l’air,
Qu’on rêve grand, qu’on se voit pousser des ailes, même pour des sauts de puce,
Alors je signerai ce texte d’une croix, marqué du sceau de plus.

Mardi 26/01/2021 : Restaurant n°207

Un thème dont j’ai envie de parler depuis longtemps. Parce que je suis touché par la crise que doit traverser le secteur de la restauration, et que je ne peux qu’imaginer à quel point il doit être difficile de naviguer à vue, entre résignation, espoir, colère et incompréhension. Un hommage au courage de tous les restaurateurs et restauratrices. 

Quentin redresse une table, au milieu de sa salle vide,
Cuisine, prépare un poisson, l’écaille, le sale, le vide,
Comment vous dire, c’est un poison, bien sûr que ça le vide,
Il ressasse,se dit qu’il a eu une sale vie de,
Trimard, de forçat pour réussir à accomplir son rêve,
Ouvrir son resto, cuisiner, servir pourtant il en crève,
Ce n’est pas de la colère, seulement du désespoir,
Quand tu n’peux plus servir un couvert, accueillir au comptoir,
Et chaque semaine, il voit s’éloigner le calendrier,
Quentin n’a plus le courage, il a rendu son tablier.

Mercredi 27/01/2021 : Chefaillon n°208

Mercredi jour du thème des abonné·e·s sur Instagram ! Et c’est le mot « chefaillon » que j’ai choisi. Un thème qui m’a inspiré l’histoire de cet enfant qui entend ses parents se plaindre de leur travail et de leurs supérieurs… Et qui s’en inspire pour ses jeux.
En toute honnêteté, j’ai eu envie de m’obliger de nouveau à trouver une rime avec le mot thème, ce que j’avais arrêté de faire avec les thèmes qu’on me proposait. J’aime bien que cette recherche de rime soit le point de départ d’une histoire. 

C’est juste après l’école, avant le retour à la maison,
L’instant chéri de Paul, le temps est à sa conjugaison,
Il est avec les copains et le monde leur appartient,
Ils vont s’acheter des petits pains, qu’ils se payent d’un rien,
Puis écument le terrain vague, baignent dans une mer d’huile,
De moteur, de ferrailles, de gravats, de plastique, de tuiles,
Paul trouve des hardes, vieil uniforme, couvre-chef, haillons,
Prend l’air sévère d’un garde, s’met à jouer les chefaillons,
Comme quand papa r’vient du travail, que maman parle du boulot,
Que Paul sent ce mal aux entrailles, qu’il les voit noyés, sous l’eau.

Jeudi 28/01/2021 : Soldes n°209 

Je suis tombé par hasard sur ce thème. Je voulais en traiter un tout autre, je tournais en rond, le temps passait, et finalement… J’ai écrit quelques vers qui collait avec la période des soldes, je suis allé vérifier que c’était bien d’actualité, et j’ai enchaîné.
Le genre de texte que j’adore écrire, plein de petites surprises. J’espère que vous achèterez aussi !

Aujourd’hui rimes bon marché, je profite des soldes d’hiver,
Je renouvelle mon art, j’sais que j’ai besoin d’articles divers,
Au milieu d’blagues vaseuses, je trouve un joli bouquet de proses,
En couverture, une vareuse, qui sent bon la mer aux mots roses,
J’acquiers un portable, il m’fait vibrer de ses silencieux sonnets,
Puis je tartine à table mes feuilles d’encre de seiche en cornet,
J’achète pages blanches, rires jaunes, assortis de coquilles,
Des plumes de poussins orphelins, que vos pupilles s’écarquillent,
Nouvelle collection hivernale, numéro deux cent neuf,
Faute de goût, Fais Dix Vers nul, alors je fais le plein de sang neuf.

Vendredi 29/01/2021 : Bouquet de prose N°210

J’ai trouvé ça amusant de prolonger le texte de la veille. Je disais avoir acheté un bouquet de prose, j’ai voulu l’utiliser. C’est mon tout premier poème en prose, un exercice difficile pour moi, tant je m’appuie sur les rimes pour construire mes slams. Une musicalité différente à trouver, des mécaniques d’écriture plus subtiles… J’ai encore tout à apprendre dans cet art, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler sur cette première tentative.

Elle est rentrée ce soir, elle avait un bouquet à la main,
Un sourire au visage et le coeur dodu de mélancolie,
Elle a fait tomber ses cheveux, trois flocons s’y accrochaient,
J’ai deviné mon banc tremblant sous un épais manteau blanc,
J’y songe, je ne m’y suis plus assis depuis que je suis ici.
Elle s’est glissée à mes côtés, m’a parlé de son silence,
Et j’ai vu bourgeonner ses pensées dans ses iris en pétale,
Elle a déposé quelques touches de couleurs dans cette douleur,
“Aime”, a-t-elle murmurée pour évincer tout ce que je sais,
Elle est venue, une dernière fois, pour voir courir ma vie sage.


Pour retrouver mes « Fais Dix Vers » du lundi au vendredi, ça se passe sur instagram, donc n’hésitez pas à m’y suivre ! Vous pourrez m’y proposer vos thèmes !


Merci de ta lecture!

Mes textes ont eu un écho en toi ? Fais moi tes retours en commentaire.
Si toi aussi Fais Dix Vers, ça te fait penser à Faits Divers, abonne-toi!
Si tu as aimé ta lecture et ton écoute, partage ces textes à tes proches, ta famille ou ton entourage.


TU PEUX M’AIDER À VIVRE DE MA PASSION ET DE MON TRAVAIL EN ME SOUTENANT SUR TIPEEE!

Merci à Etienne, Thomas, Nicole, et Damien de m’y soutenir !


Tu peux aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…

Retrouve moi sur :
Twitter (j’ai commencé à y poster des choses!)
Facebook (J’y poste des choses tant que ça existe!)

Instagram (J’y poste du contenu intéressant maintenant !)

Fais Dix Vers

larathure View All →

Juste pour tester

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :