Fais Dix Vers – Semaine 35

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Salut à les Rathuré·e·s ! (Eh oui, ça revient !)

L’importance d’être constant, comme l’écrivait Oscar Wilde. Une importance que je ne sais considérer, tant je suis inconstant au sujet des vidéos compilations. Nous voici donc retourné à l’ancien format. Parce que je n’arrive pas à faire quelque chose qui me plait avec le « nouveau ». Le principal est là, vous avez l’audio pour accompagner les textes. On visera mieux, mais plus tard.

Une reprise en douceur avec beaucoup de plaisir dans l’écriture, des textes assez ludiques, quelques petites pirouettes… Bref une semaine lors de laquelle le slam s’est fait délice !

Il est temps de (re)découvrir les textes de la semaine !

Lundi 07/12/2020 : Sommeil n°171

Retour des challenges du Décor du Verlan sur instagram avec le thème du sommeil. Un lointain souvenir du marchand de sable, de Pimprenelle et Nicolas… Et ce texte s’enfonçaient dans les songes…

J’ai demandé au marchand de sable comment bâtir des châteaux,
Il m’a conté une fable; tout droit sortie de son chapeau,
Bonimenteur à la verve habile, élégant mytho logique,
L’histoire de deux héros fragiles aux accents mythologiques,
Le dieu des Rêves ne convoitait plus que richesses et trophées,
L’or fait morfler Morphée, déformé; mais fort des efforts d’Orphée,
Sa musique et ses poèmes le libèrent de ses chimères,
D’une bastide bohème, lui édifie un palais de vers,
J’ai demandé au marchand de sable comment bâtir des châteaux,
Il m’a dit “t’en es capable”; et depuis je me lève tôt.

Mardi 08/12/2020 : Arecibo n°172

Mais c’est quoi Arecibo ? Un téléscope géant à l’écoute de l’univers que vous avez peut-être aperçu dans Goldeneye ! Cette oreille gargantuesque s’est en partie effondrée le week-end dernier, dans des images impressionnantes. Ca m’a inspiré ce texte.

J’ai toujours aimé entendre les étoiles qui scintillent,
Fasciné par les billes d’une nuit noir qui brille,
C’est un lointain si quotidien, c’est un proche si distant,
C’est le mystère d’un rien, l’approche de tous temps,
De cette oreille accolée aux murmures des nébuleuses,
Tombée sourde à l’univers, ses muses fabuleuses,
Un puit sans fond de connaissance qui vient à se combler,
D’un vieil observateur aveugle trop accablé,
Moi, je les écouterai toujours, je suis Arecibo,
Il n’y a que sous les astres que l’art est si beau.

Mercredi 09/12/2020 : Mathématiques n°173


Le classement est tombé, et les petit·e·s français·e·s sont de moins en moins bien classé·e·s en mathématiques… Les éditorialistes se donnent à cœur joie de trouver toutes les raisons du monde, je me suis dit que moi aussi !

Nos élèves ne mangent plus à la table des multiplications,
Ils additionnent sur des écrans sans la moindre application,
Leur cerveau est un gruyère quand on leur parle de calcul emmental,
Et c’est tout un fromage pour interpréter un camembert si mal,
A l’heure où tout est cookie, les petits écoliers n’ont pas lu leur leçon,
Mais pleines d’inconnues, les équations d’éducation le sont,
Donc je lis en ligne qu’on ne consomme plus de produits en croix,
Tous ces articles qu’on signe, qui disent que le niveau décroît,
Franchement, peut-être que si en maths nos enfants sont si moyens,
C’est simplement que même bons, nos professeurs manquent de moyens.

Jeudi 10/12/2020 : Acrostiche n°174

La veille j’animais un atelier d’improvisation rimée en ligne. J’ai utilisé Acrostiche une bonne dizaine de fois, mais jamais à bon escient, il ne m’en fallait pas plus pour en faire le thème du jour.

Avant toute chose, ce n’est pas une énigme,
Car la réponse est déjà dans le paradigme,
Roublardise sans aucune subtilité,
Oubliez la poétique futilité,
Silhouette effacée, couchée dans l’horizon,
Trait vertical pour lui offrir une raison,
Il se glisse au fond de cette mise en abyme,
Ce mot que j’honore ou peut-être que j’abîme,
Heureusement, il a fallu qu’il soit en dix,
Et ce sera ici mon tout dernier indice.

Vendredi 11/12/2020 : Théâtre n°175

Les théâtres restent fermés. Et si je comprends bien le pourquoi, je suis toujours un peu perplexe devant la logique du plan d’ensemble. J’espère simplement que le spectacle vivant le sera toujours à la sortie de la crise sanitaire.

Pour l’encourager, j’ai caché douze dramaturges dans ce texte, je vous laisse les retrouver. Il y en a un en double, il ne compte qu’une fois !

J’entrouvre les portes du théâtre, entrebaillées aux corneilles,
Et dans le songe d’une nuit d’été, j’expire de sommeil,
Les grandes tirades ne résonnent plus en ces féroces temps,
Alors chimères, rhinocéros et lionnes naissent qu’aux tempes,
Pendant qu’on continue à jouer, nos corps faits d’eau ont beau suer,
Les mots lierres prennent racine, sur des planches bossuées,
Les répliquent m’arrivent aux oreilles, me glissent dans le dos,
J’ai envie de détacher la corde, d’agir au double rideau,
Retrouver ces mélanges pluriels, m’enivrer de ces “cocktaux”,
On se paumera dans l’imaginaire avant le retour au plateau.


Pour retrouver mes « Fais Dix Vers » du lundi au vendredi, ça se passe sur instagram, donc n’hésitez pas à m’y suivre ! Vous pourrez m’y proposer vos thèmes !

Je suis toujours autant preneur de retours sur ce projet, donc n’hésitez pas à m’en faire en commentaires ! Passez toutes et tous un très bon week-end !


Merci de ta lecture!

Ce blog est un blog de travail, fais moi tes retours en commentaire.
Si toi aussi Fais Dix Vers, ça te fait penser à Faits Divers, abonne-toi!
Si tu as aimé ta lecture et ton écoute, partage ces textes à tes proches, ta famille ou ton entourage.


TU PEUX M’AIDER À VIVRE DE MA PASSION ET DE MON TRAVAIL EN ME SOUTENANT SUR TIPEEE!

Merci à Etienne, Thomas, Nicole, et Damien de m’y soutenir !


Tu peux aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…

Retrouve moi sur :
Twitter (j’ai commencé à y poster des choses!)
Facebook (J’y poste des choses tant que ça existe!)

Instagram (J’y poste du contenu intéressant maintenant !)

Fais Dix Vers Poésie Rimes

larathure View All →

Juste pour tester

2 commentaires Laisser un commentaire

  1. Bravo Arthur pour cette nouvelle livraison ! Mes préférés les mathématiques et le théâtre (même si je n’ai pas encore trouvé tous les auteurs, ça nous fera une animation lundi comme on va chez Gp/Gm avec Sylvie et ta maman. J’espère que tout va bien pour toi et Mathilde, que vous êtes bien dans votre appartement. Bon week-end. Agnès

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :