Fais Dix Vers – Semaine 28

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Salut les Rathuré·e·s ! Oui je vous appelle comme ça parce qu’il paraît que c’est important de donner un nom à sa « communauté ». Que voulez-vous, on se professionnalise… Ou pas !

Compilation des textes de la semaine, et franchement, une semaine dont je suis content. Des sujets qui me tiennent à cœur, des inspirations assez variées et, j’espère, une vraie diversité de textes. Bonne lecture !

Il est temps de (re)découvrir les textes de la semaine !

Lundi 19/10/2020 : Enfance

Comme tous les lundis depuis quelques semaines, c’est le concours organisé par Le Décor du Verlan sur instagram qui m’a donné le thème de ce lundi, ainsi que la contrainte d’utiliser un objet dans le texte.

Petite information qui peut être utile, un trébuchet était une catapulte médiévale. 

J’ai mis mon enfance en cage,
Parce qu’elle n’avait pas de but,
Il était temps de tourner la page,
Qu’un nouveau chapitre débute,
Du tableau noir à la page blanche,
Je trace des lignes illisibles,
Je reste droit parce que je planche,
Je cherche une voie invisible,
Atterri loin de là où on me catapulte,
J’ai trébuché avant de devenir adulte.

Et comme la semaine dernière, je vous partage aussi les trois textes que j’avais proposé pour le concours.

Quand j’étais petit je rêvais grand,
Maintenant que j’suis grand, j’me dis tant pis,
Je voulais juste crever l’écran,
Mais je tourne en rond comme une toupie.

J’ai joué mon avenir à la marelle,
Sur un pied à la récré,
Et si je n’suis pas monté dans la nacelle,
J’vise le ciel à la craie.

L’adolescence te fera pas de cadeau,
Un jeu de plateau dont on t’as pris les dés,
Là haut, les sens te laisserons chaos,
Qui sera de la partie pour venir t’aider ?

Mardi 20/10/2020 : Liberté d’expression

Comment ne pas en parler ? Comment ne pas évoquer l’assassinat de Samuel Paty, et toutes les thématiques qui ont surgit suite à cette tragédie ? Comment les traiter avec dignité, en évitant le jeu de mot mesquin et inutile, sans m’en rendre compte ? Je me suis posé beaucoup de questions, parce que le sujet me tient à cœur. Alors j’ai écrit ce texte, que j’espère être à la hauteur de l’événement. Et celui de mercredi qui l’accompagne, le complète.

La liberté d’expression, c’est tolérance, débat et discussion,
Pas cent-quarante caractères aux trop grandes répercussions,
La liberté d’expression requiert du temps, celui de la réflexion,
Elle interroge les sens qui ne vont pas dans votre direction,
La liberté d’expression fait preuve de nuance et de subtilité,
Elle n’est pas un apparat pour vos discours plein de futilité,
La liberté d’expression, elle s’entretient, elle s’éduque, elle s’apprend,
Parfois elle dérange, elle questionne, souvent elle surprend,
La liberté d’expression, on l’oublie, c’est aussi un devoir d’écoute,
C’est dur à dire, le tribut est lourd, mais elle vaut ce qu’elle coûte.

Mercredi 21/10/2020 : Débat Public


On préfère le sens de la formule aux formules qui ont du sens,
On ajoute de l’huile sur le feu, à croire que c’en est l’essence,
On prend pour des discussions des amalgames de tweets péremptoires,
Même nos penseurs se mettent à faire de la philo de comptoir,
On ingurgite des avis tranchés et on crache sur la nuance,
Or ce n’est pas qui tu es mais qui te suis qui fera ton influence,
Nos idées s’enferment entre deux radicalités contradictoires,
Je lime la grille pour inscrire d’autres voies à nos répertoires,
Parce qu’on sait et que malgré tout on paie, inutile de lutter,
Au lieu de discuter, on préfère se tuer à se disputer. 

Jeudi 22/10/2020 : Sieste

Après les deux textes, denses et chargés, de mardi et mercredi, j’ai eu envie d’un peu plus de légèreté, tant dans la thématique que dans le texte en lui-même. Il se trouve que je me suis réveillé avec, presque à l’identique, les huit premiers vers de ce texte. J’ai essayé de le conclure avec les deux derniers, un peu moins habile que les précédents, à mon goût. J’ai essayé de faire référence à l’expression « qui dort dîne », mais je ne sais pas si ça fonctionne !

Je glisse des mots côte à côte,
En attendant la redescente,
Rimes embrassées se bécotent,
D’une amourette adolescente,
Et comme ces vers qui me paument,
D’une main, je défends mon fruit,
J’les additionne pour un somme,
Je l’écris sans faire de bruit,
Je me réveille de la sieste,
Et j’vous en slame les miettes.

Vendredi 23/10/2020 : Lampadaire

Lampadaire ! Un thème qui m’a été proposé par une amie et que j’ai adoré traiter ! J’ai imaginé cette fin de nuit trop arrosé, où la réalité peut prendre un tout autre sens…

La nuit se termine tard, je crois, dans la rue Voltaire,
J’me réveille dans les vapes, au pied d’un lampadaire,
Qui se demande, étonné, pourquoi je rampe à terre,
Je lui dis que je n’sais pas, il me dit que j’manque pas d’air,
Ses yeux clignotent à cause de mon haleine d’éther,
Il me sermonne, me reproche mes derniers verres d’bière,
Je me fais faire la morale par un vulgaire réverbère,
C’est un poteau sage mais j’ai juste envie d’le faire taire,
Un délire de passage, de cette folie coutumière,
Alors j’reste là, éclairé par ce philosophe des lumières.


Pour retrouver mes « Fais Dix Vers » du lundi au vendredi, ça se passe sur instagram, donc n’hésitez pas à m’y suivre ! Vous pourrez m’y proposer vos thèmes !

Je suis toujours autant preneur de retours sur ce projet, donc n’hésitez pas à m’en faire en commentaires ! Passez toutes et tous un très bon week-end !


Merci de ta lecture!

Ce blog est un blog de travail, fais moi tes retours en commentaire.
Si toi aussi Fais Dix Vers, ça te fait penser à Faits Divers, abonne-toi!
Si tu as aimé ta lecture et ton écoute, partage ces textes à tes proches, ta famille ou ton entourage.


TU PEUX M’AIDER À VIVRE DE MA PASSION ET DE MON TRAVAIL EN ME SOUTENANT SUR TIPEEE!

Merci à Etienne, Thomas, Nicole, Mathilde et Damien de m’y soutenir !


Tu peux aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…

Retrouve moi sur :
Twitter (j’ai commencé à y poster des choses!)
Facebook (J’y poste des choses tant que ça existe!)

Instagram (J’y poste du contenu intéressant maintenant !)

Fais Dix Vers Poésie Rimes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :