Fais Dix Vers – Semaine 27

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Salut les Rathuré·e·s ! Voici la compilation des textes de la vingt-septième semaine de Fais Dix Vers. Pas de compilation vidéo parce que j’avoue que je doute de la pertinence de ce format, donc je vous laisse me faire vos retours si vous pensez que ça manque.

Il est temps de (re)découvrir les textes de la semaine !

Lundi 12/10/2020 : Société

Un thème (Société) et une contrainte (l’utilisation de rimes multsyllabiques) tirés du concours proposé par Le Décor du Verlan sur Instagram. Cette fois-ci j’ai essayé de réutiliser un des morceaux de texte envoyé pour le concours, et de le compléter. Je trouve qu’on sent la rupture entre les quatre premiers vers et la suite, mais que l’ensemble fonctionne malgré tout.

J’avoue l’humilité, j’ai mille idées,
Que vous n’auriez jamais su, mais,
J’ai voulu militer, j’émis l’idée,
Pour commencer à assumer,
J’ai cauchemardé de vos vies de rêve,
Moi qui finirai alité,
De ceux qui choisiront comment on crève,
Elle est là ma réalité,
Dans cette société de satiété,
J’me noierai dans l’anxiété.

Pour le plaisir, les deux autres textes que j’avais proposé pour ce défi, je trouve qu’ils valent le détour. Bien que je me sois peut-être trop focalisé sur la technique.

Je pense aux oubliés, employés, ouvriers,
Ceux dont les droits comptent moins que la crise éco,
Qui doivent tous briller sans ployer ou vriller,
Je ferai résonner loin leurs cris et échos.

Sans abris, héros délaissé, décoté,
Il s’efface devant l’épique mise au ban,
Epuisé, érodé, laissé de côté,
Il fait face devant les pics mis aux bancs.

Mardi 13/10/2020 : Sixième mois

Le 13 octobre on fêtait les six mois de Fais Dix Vers ! Comme vous en avez maintenant l’habitude, la contrainte pour le texte du jour était de replacer tous les mots thèmes du mois, au service d’une petite histoire. Et ces mots qu’il me fallait réutiliser, les voici :

Bug, Impertinence, Grève, Revue de Presse, Tenue Républicaine, Poésie des rêves, Congé paternité, Rouge, Ecriture, Disparition, Donald, Mars, Emotion, Instagram, Toboggan, Soixante, Nobel

Je mange un mars sur le canapé et je profite de mon congé paternité,
Entre deux disparitions, ma revue de presse m’extirpe de ma sérénité,
Sur le gros titre d’un journal, j’apprends que j’ai gagné le nobel de littérature,
Mes poésies de rêves sur instagram seraient donc de la haute écriture,
Malgré la grève, les manifs et la cohue, je parviens à prendre un avion,
Atterrissage d’urgence, sortie par le toboggan, un bon lot d’émotions,
Surprise, soixante gardes bien en ligne m’attendent dans leur tenue républicaine,
Une impertinence oubliée lorsqu’ils m’escortent jusqu’au palais de la Reine,
Là, il y a mon effigie sur un mug et même Donald veut me faire un hug,
Lorsqu’un chambellan rouge de honte vient m’interrompre, en fait il y a eu un bug.

Mercredi 14/10/2020 : Voyage en Train

En voyage, j’ai eu l’idée de prendre ce thème du voyage en train dans une gare. C’est un clin d’oeil au texte de Grand Corps Malade, Les voyages en train, texte qui a mis le slam sur le devant de la scène dans les années 2000.


Moi j’ai découvert le slam au cours d’un voyage en train,
Donc c’est normal que pendant un trajet j’en écrive un,
Le mien a commencé, il y a longtemps, je suis monté sans hésitation,
Je me souviens qu’on étirait le temps, on a laissé filer les stations,
On raillait les contrôleurs, tous ces quais bondés sur lesquels les autres s’égarent,
On entrait à l’heure, avant que les perturbations ponctuent, elles, sans crier gare,
On s’est mis des poutres dans les roues, toutes ces épreuves que l’on traverse,
Alors naturellement on ralentit quand nos yeux pleurent des averses,
J’ai même voulu en descendre, quand je ne voyais plus le bout du chemin,
Mais au fond ce que je veux savoir, c’est où il nous conduira demain.

Jeudi 15/10/2020 : Couvre-Feu

Le lendemain de l’annonce du couvre-feu, je ne pouvais passer à côté de ce thème. Cependant, j’ai souhaité le décaler, et entamer une histoire légendaire, qui demandera à être continué. Le texte du vendredi en est d’ailleurs la suite immédiate.

Alahan était gardienne du feu sacré,
Jeune orpheline, on lui fit faire la promesse,
Cérémonie au cours d’une divine messe,
Que sa vie et son âme y seraient consacrées,
Quand dans une nuit, les ombres churent sur elle,
Vieux temple de pierre envahi par les ténèbres,
Alahan fut assommée d’un coup aux vertèbres,
Se réveilla, embrumée, au pied de l’autel,
Malgré les entraves, Alahan souffrait peu,
Et, là, reconnut le prêtre du couvre-feu.

Vendredi 16/10/2020 : Couvre-Feu II

La bête que les anciens lui avaient décrite,
Colosse dominant les hommes de sa taille,
D’un corps de métal façonné pour la bataille,
D’un démon invoqué par de funestes rites,
Alahan le fixa, peau rougie par les flammes,
Les bras dressés vers le ciel, ses paumes fermées,
Son visage carré aux traits trop affirmés,
Torse aussi large que la noirceur de son âme,
Il psalmodia de sa gorge déployée,
Et se dressa, lugubre, au dessus du foyer.



Pour retrouver mes « Fais Dix Vers » du lundi au vendredi, ça se passe sur instagram, donc n’hésitez pas à m’y suivre ! Vous pourrez m’y proposer vos thèmes !

Je suis toujours autant preneur de retours sur ce projet, donc n’hésitez pas à m’en faire en commentaires ! Passez toutes et tous un très bon week-end !


Merci de ta lecture!

Ce blog est un blog de travail, fais moi tes retours en commentaire.
Si toi aussi Fais Dix Vers, ça te fait penser à Faits Divers, abonne-toi!
Si tu as aimé ta lecture et ton écoute, partage ces textes à tes proches, ta famille ou ton entourage.


TU PEUX M’AIDER À VIVRE DE MA PASSION ET DE MON TRAVAIL EN ME SOUTENANT SUR TIPEEE!

Merci à Etienne, Thomas, Nicole, Mathilde et Damien de m’y soutenir !


Tu peux aussi me laisser dans les commentaires :
Des idées de thèmes, des mots à placer, des défis…

Retrouve moi sur :
Twitter (j’ai commencé à y poster des choses!)
Facebook (J’y poste des choses tant que ça existe!)

Instagram (J’y poste du contenu intéressant maintenant !)

Fais Dix Vers Poésie Rimes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :