Publicité

J’ai initialement proposé ce texte pour le concours annuel de poésie organisé par la RATP. Malheureusement, mon texte n’a pas été retenu… Soit parce qu’il n’a pas plu, soit parce qu’ils n’ont pas apprécié le parti pris du texte. Le thème était libre. Je vous laisse vous faire votre avis.

Tu me regardes m’afficher sur les murs,

Je me lis sur tes lèvres, tu me chuchotes.

Je prends vie dans la douceur de tes murmures,

Comme un désir langoureux que l’on cachotte,

Plaisanteries enfantines perchées sur les quais,

J’attends que tu me répètes, jeu du perroquet.

Défilent les rames et les trams de tout Paname,

Les gens à cran, ancrés sur leurs écrans secrets.

Mais toi tu me lis, tu me donnes une âme,

Qui peut dire entre nous, ce lien qui se crée?

Ou que tu ailles, prochain arrêt, six stations,

Emporte-moi avec toi, ta récitation,

Souffle la vie, je rêve que tu me déclames,

Un instant, remplacer la mortelle réclame.


Merci de votre lecture!

Ce blog est un blog de travail, n’hésitez pas à me faire vos retours en commentaire.
Si vous aussi vous avez déjà pris les transports en commun, abonnez-vous!
Si vous avez aimé votre lecture, partagez ce texte à vos proches, votre famille ou aux parisiens de votre entourage.

Concours Poésie Rimes

2 commentaires Laisser un commentaire

  1. trop sensuel pour faire la réclame de la publicité, mais les lignes sont jolies à lire; elles auraient facilement défiler de station en station, de rames en rames. Difficile de plaire à tout le monde. Ce n’est pas là l’important.

    J'aime

Répondre à larathure Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :